Transition au pays

AVENTURE LOTOISE ________ Un documentaire de Frédéric Sibille et quelques optimistes

Rêvons et célébrons

| 0 Commentaires

L’inauguration de la Boutique D’Adèle
à Sénaillac-Lauzès

Un lieu commun
Le samedi 30 mars il y avait une journée d’inauguration pour célébrer la réussite du projet de rénovation d’un lieu commun pour tous les habitants et leurs voisins par Sénaillac en Transition et sa ‘fille’ l’association Les Rencontres du Révélit. C’était une journée de réflexion, de rencontres et de célébration pour débuter la vie active de ‘La Boutique d’Adèle’.

Salle ouverte – venez oser rêver!
A partir de 10 heures la petite salle sur la place du Révélit était ouverte pour accueillir les habitants, les voisins et les intéressés de proche et de loin – une journée d’ échanges et de partages, riche et inventive au menu. Deux grands panneaux (remerciements à Christian pour cette donne) où des ‘Post its’ étaient disponibles, pour encourager les personnes de passage dans ce lieu à laisser une trace concrète et créative de leur visite, partager leurs rêves et souhaits pour l’avenir du village et ses habitants, ainsi que des fiches descriptives des projets en cours invitant ceux que cela intéressait, à participer. Du thé , du café des croissants et des gâteaux faits maison (remerciements à tous, avec mention pour Emma et son gâteau poire gingembre, cuisiné avec soins jusqu’à 2h la veille.)

Osez Rever

Des rencontres à volonté
Il y avait des gens qui restaient 2 minutes et d’autres plusieurs heures. Il y avait le renouvellement des liens déjà tissés et les amitiés confirmées. Il y avaient des nouvelles connexions qui donneront des fruits et mûrirons dans l’avenir. Il y avaient des rencontres insolites ou des gens différents se retrouvaient avec des choses étonnantes en commun. Il y avait des rencontres très riches et des rencontres plus banales. Il y avaient un peu de tout, des moments tendus, des moments très à l’aise et beaucoup de petits moments forts.

Des moment forts
José était le premier à profiter de la salle ouverte pour récupérer le tournage fait de l’éco-hameau d’Andral l’été dernier. Il a eu un échange très intéressant avec quelques Sénaillacois présents, sur son parcours transitionnel et l’idée d’un revenu d’ existence.
Quel plaisir de revoir Jean-Pierre d’AlterTour entre nous – cette fois sans vélo, mais avec sa belle-fille ? Emily ,et sa petite-fille (belle et sage comme une image, sacoche au ventre de sa mère). Emily est peut-être en mesure d’aider avec la réalisation d’au moins un rêve inscrit sur les panneaux, étant animatrice des ateliers sur le consensus et le fonctionnement effectif et démocratique des groupes.
A priori, Jean-Pierre et Jean Paul d’Artix sont loin d’être proches dans leur vision du monde, mais ils se sont retrouvés à faire des échanges autour des problèmes de genoux – un point commun pour plusieurs Sénaillacois! Ce sont ces rencontres à taille humaine qui vont faire avancer le dialogue vers la transition nécessaire.
Le tournage de Sénaillac en Transition réalisé pendant l’été dernier pour le film Transition au Pays ; aventure lotoise était projeté sur l’écran pendant la journée, ainsi que la petite vidéo de l’atelier pastis, qui a été beaucoup appréciée des personnes présentes à ce moment.
Il y avait aussi une jeune femme (venue avec sa famille lotoise et des crêpes délicieuses !) qui a vu le film dans un festival à Montpellier . Elle est maintenant embauchée pour l’étude ‘revitalisation du village’ qui sera faite sur un village proche (Lauzes). Il y a quelques mois Sénaillac en Transition a fait venir M. Choukrum du PNRCQ, pour présenter ce projet, financé à 50 % par le parc. La jeune femme a remarqué que la journée salle ouverte et l’invitation pour les habitants à participer pleinement à l’élaboration des projets pour l’avenir, est exactement le genre d’exercice que son bureau d’étude souhaite proposer aux habitants de Lauzès, avec le soutien des professionnels d’architecture et urban planning. Quel dommage que le conseil municipal n’ait pas souhaité postuler pour cette étude, malgré les encouragements de M.Choukrum et l’enthousiasme, l’ implication des habitants de Sénaillac.
Et chapeau Sénaillac en Transition – d’arriver tout seul à mettre en place la ‘méthode prospective’ !
Les ‘porteurs de crêpes délicieuses’ étaient sa famille de Vers et Sauzet. Ont suivi des échanges géniaux et intéressants, d’où est née l’idée de projeter le film chez eux dans l’avenir. On ira !

Les habitants et les élus sont venus
Aussi touchant que les visites de convaincus et d’ intéressés d’ailleurs, il y avait les moments de bonheur partagé avec des gens du village propre qui sont d’habitude très réticents et restent à l’écart de la démarche de transition dans le village. L’encouragement et le soutien des habitants et voisins n’est pas toujours une évidence, et quand ça arrive c’est bienheureux, même si c’est hésitant. Ce n’est pas toujours facile de franchir la porte et de s’ouvrir aux idées nouvelles. De même ce qu’ont fait donc entre eux plusieurs membres du conseil municipal, était bienvenu.

La soirée
A 18h00 le film Transition au Pays ; aventure lotoise était visionné par une douzaine de personnes incluant une des stars Rolande et d’autres Sénaillacois(es), dont pour plusieurs d’entre eux c’était la première fois.
Dehors, les gourmand(e)s et les (autres) faim-euses(-eux) patientaient pour le moment ‘important’ de la journée : l’apéritif !
Les derniers mots du générique s’écoulaient sur l’écran … le matériel rangé … la petite salle devenait rapidement pleine à craquer avec deux tables, vingt chaises, vingt-quatre personnes et deux tonnes de délices et boissons! L’eau et les jus de fruits étaient oubliés !
Il y avait bien sûr des verres levés et l’on a trinqué à la santé et à la vie de la Boutique d’Adèle. Sophie à proposé une acclamation brûlante et gaie pour tous les travailleurs et travailleuses bénévoles qui ont réussi à construire ce petit lieu de rêve.

Une fois tout le monde bien arrosé et nourri, Marie a lu à haute voix et avec beaucoup de finesse les commentaires sur la centaine de ‘post its’. Le geste d’appréciation et d’accord appris d’AlterTour (secouer les mains et doigts en haut) était utilisé avec plaisir et avec le sourire. Ainsi la possibilité de s’exprimer sans interrompre le maestro Marie était beaucoup apprécié.

Marie

Osez rêver
Les thèmes prédominants – l’eau , le partage des savoir-faire et outils, le jardinage, la vie sociale, l’alimentation, La Boutique d’Adèle, le transport. On en reparlera plus longuement dans un avenir proche.

par Kim 04/04/2013

les Post Its

OSEZ RÊVER

Jardin / potager

Valoriser le jardin communal et en faire un grand jardin partagé
Le potager partagé
Faire un petit jardin pour jouer pour les enfants Balançoires toboggan etc
Jardin communal –
- preselective areas for food
- meeting /sitting area
- reflective space
Echange des semence, plantes, produce et idées.
Mettre en commun des outils et équipements de bricolage et jardinage.
Partager les outils de jardinage
Champs de pommes de terres /potager communal
Echanger des coups de main
Ramasser le petit bois pour allumer les feux et faire les fagots
Faire des boutures de plantes (autres fleurs ou légumes) et partager et distribuer avec petit participation pour la boutique
Sorties : vers les points d’eau : pour connaître les plantes sauvage
Dans le nettoyage communal et les particuliers organiser une production de BRF à date fixe pour bénévoles

Alimentation

, les cochons et pourquoi pas poulailler, lapins, cochons d’inde ou autre (sauterelles, j’ai goûté des criquets frits, les insectes ont le coût de production protéine le plus faible) pour se rapprocher de l’autosuffisance même si c’est impossible.
Ramassage quotidien des restes de repas, épluches…etc dans le village pour donner aux cochons.
Echange de services et de produits de jardin par example plantes, œufs, miel
Utiliser La Boutique d’Adele pour faire du troc de légumes, fruits œufs…et autres – miel, confitures..
Tenir une épicerie solidaire avec les produits de chacun – acheter des produits en grande quantié en groupe.
Avoir un café/epicerie ouvert 2 ou 3 fois par semaine, mais surtout toujours avoir les commercants ambulants ou je ne vais pas assez souvent.
Poulailler communal.
Ateliers cuisine
Elevage cochon
Champs de pommes de terres / potager communal
Faire un petit livre des recettes d’atelier cuisine. A vendre à tout petit prix pour rentrer dans les frais.
Transport

Voiture électrique partagé / communal pour aller à Labastide Murat à 10 h-12h pour ce qu’il veut.
Faire le promotion de l’usage du bus pour aller au marché de Labastide ou d’ailleurs.
Mettre des déplacements et permettre au gens de venir avec nous.
COVOITURAGE
Utiliser le covoiturage au maximum.
Utiliser la boutique pour mieux organiser un covoiturage.
Vie Sociale /Divertissement

Continuer les réunion bi mensuelle et picnic partagés
Carry on with evening village meals.
Séances cinema ouvertes à tous pour discuter ou se divertire.
Cinelot plus souvent.
Sorties : vers les points d’eau : pour connaître les plantes sauvage
Conférence sur Sénaillac ancien
Diffusion de filmes documentaire ou simple divertissement + débat.
Faire un petit plan des sentiers pour se promener autour du village.

La Boutique d’Adele

Use the boutique as a place for the echange of plants, seeds, fruit and veg + IDEAS.
Avoir un poulailler en commun pour le village. La provision d’œufs pourrait être gardée dans la Boutique.
Utiliser La Boutique d’Adele pour faire du troc de légumes, fruits œufs…et autres – miel, confitures..
Un café internet avec branchement par wifi
Installer un accès à l’internet à la boutique pour tous – cela pourrait être un plus pour les touristes dans les gites.
Utiliser la boutique pour mieux organiser un covoiturage.
Utiliser la boutique pour organiser ponctuellement une « foire-troc aux vêtements » pour les enfants puis pour les adultes
Utiliser la Boutique d’Adèle pour créer une bibliothèque de prêt, même chose pour DVDs…
Boutique comme centre d’information bibliothèque journaux revues.
Partage des outils
Tableau accessible pour noter les outils nous sommes prêt à prêter.
Séances cinema ouvertes à tous pour discuter ou se divertire.
Diffusion de filmes documentaire ou simple divertissement + débat.
Tenir une épicerie solidaire avec les produits de chacun – acheter des produits en grande quantité en groupe.
Avoir un café /épicerie ouvert 2 ou 3 fois par semaine, mais surtout toujours avoir les commerçants ambulants ou je ne vais pas assez souvent.
Atelier pâte à sel.
Atelier de couture.
Expositions des peintures/ art plastiques locales
Dans un futur pas trop lointain agrandir la Boutique en réouvrant la porte qui donne sur la gargage. En protégeant le mur du fond on peut délimiter un espace clair pour faire un petit cuisine. La porte fenêtre assure accès direct et lumière. Point d’eau proche.

Le village et patrimoine autour

Poursuivre et accentuer la récupération des chemins perdus, pour aboutir à des circuit de promenade.
Rouvrir des chemins abandonner et entretenir les autres claire.
Développer le savoir-faire de la reconstruction des murs en pierres sèches sur les petits chemins du village.
Pour fleurir le village privilégier des plantes endémique ne nécessitant pas d’arrosage.
Planter des fleurs et arbustes comestibles dans le village, qui ne demandent pas trop d’entretien. Mettre des mini fiches pour donner le nom des plantes et autres information.
Restaurer le laquet (lieu-dit « les laquets ») pour permettre aux crapards Alite de parvenir sur le lieu de porte afin de sauver la mangeurs de moustiques.
Entretenir tous les points d’esu de la commune (puits, lac de St. Namphaise, lavoir etc .)
Learn how to build the walls along the communal paths. Replace old broken patches bit by bit. Communal areas planted with perennial, drought tolerant, edible plants – romarin, ?, garlic, ?, campanola
Rehabiltitation le puits de la crois blanche et laisser l’accès ( à gauche avant le carrefour de la crois blanche ; protection monument communautaire.

L’eau

Installer des récupérateurs d’eau de pluie sur les toits de la mairie, église…
Install rainwater harvesting equipment on the public buildings in the village
-church
-mairie etc.
Sorties : vers les points d’eau : pour connaître les plantes sauvage
Pour fleurir le village privilégier des plantes endémique ne nécessitant pas d’arrosage. Recuperer de l’eau de pluie et le stocker pour arroser les fleurs et plantes dans le village.
Entretenir tous les points d’eau de la commune (puits, lac de St. Namphaise, lavoir etc .)
Récupération des eaux de pluies des bâtiments publiques pour arrosage d’été.
Restaurer points d’eaux pour troupeaux et amateur de jardin.
Récupérer l’eau de pluie de tous les bâtiments communaux et mettre en libre accès aux habitants.

 

Partage savoir-faire /information /outils et d’autres
Partager les outils de jardinage
Echanger des coups de main
Ballades à la découverte des trésor cachés ( lieux, villages, plantes, animaux, etoiles, grottes etc)
Constituer un catalogue photographique de toutes les maisons de la commune accompagné d’une affiche.
Faire un cahier avec des photos, des activité /ou thèmes pour informer les ( ?) venus et pas seulement sur l’ordinateur.
Développer le savoir-faire de la reconstruction des murs en pierres sèches sur les petits chemins du village.
Partage des outils
Tableau accessible pour noter les outils nous sommes prêt à preter.
Premiers gestes qui sauvent
Conférence sur Sénaillac ancien
Atelier de couture

Solidarité

Covoiturage et accompagnement pour personnes âgées pour rendes-vous médicaux ;
Prévoir un projet de logements pour maintenir les personnes très âgées ou dependants au village.
(gérle pour les habitants par example) dans un gîte amitigé.
-Apprendre les gestes qui sauvent.

Idées projets

Peut être dans l’ancien salle de fête
Magasin SANS ARGENT !
Amenez des choses à donner, prenez des choses que vous voulez.
Build a bread/pizza oven ! more pizza =more parties !
Faire un petit livre des recettes d’atelier cuisine. A vendre à tout petit prix pour rentrer dans les frais.

Energié

Un éclairage communal avec énergie solaire et en attendant éteindrales lampadaires la nuit à partir d’une certaine heure
Méthanisation

Fonctionnement du village et citoyenneté

Réunions d’information pour les habitants sur la fonctionnement locale
Réunion publique pour discuter l’avenir du village sur les thèmes par example
-social
-l’eau
-agriculture
Formation dans le village « vie engagée »
- comment demander des aides /subventions pour projets
- gouvernance par consensus
le citoyen au pouvoir !
Projets communal

Faire venir au moins un artisan ou petit commerce.
Mise en place d’un Association foncier Pastoral pour aider l’installation des jeunes familles
Dans un futur pas trop lointoin agrandir la Boutique en réouvrant la porte qui donne sur la gargage. En protégeant le mur du fond on peut délimiter un espace clair pour faire un petit cuisine. La porte fenetre assure accés direct et lumière. Point d’eau proche.

 

D’autres
SI VOUS VOULEZ QUE LE MONDE CHANGE ALORS COMMENCEZ PAR VOUS-MEME
Merci Dieu ! ! !
Renforcer les LIENS avec les associations existantes pour homogeniser
Faire un ètat des ? accesibles en eau et ? un plan avec les emplacements et les chemins à l’accès avec les noms des chemins.
Proscrire le plastique dans le pic-nic et les réunions, amener les couverts ou prendre du carton

 

 

 

Laisser un commentaire

Champs Requis *.